1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Score 0.00 (0 Votes)
Origine et histoire des chocolats de Pâques

Savez-vous pourquoi on mange des œufs en chocolat à Pâques ? D’où vient cette tradition de décorer, cacher des œufs mais aussi des lapins, des poules des poissons, de la friture… et de lancer une grande chasse aux œufs pour le plus grand plaisir des enfants (et des chocolatiers) ?

A mon habitude, et comme je l’ai fait pour d’autres traditions gastronomiques, j’ai un peu fouillé pour voir d’où vient cette coutume. Et il s’avère qu’il s’agit d’une fête ancestrale et multiculturelle, issue de coutumes païennes devenue célébration chrétienne de la résurrection de Jésus-Christ à la fin du carême.

Le symbole de l’œuf

De tout temps et en tout lieu, les œufs ont eu une symbolique forte. L’œuf, d’une forme pure, représente le renouveau, le mystère de la vie capable de renaitre, encore et encore (d’ailleurs qui de la poule ou de l’œuf a commencé ?). Pour ces raisons, on s’en sert pour fêter le printemps.

Quand je dis de tout temps, cela a commencé dès les Incas (avec le dieu soleil qui envoya 3 œufs en or, en argent et en cuivre), puis en Inde, en Chine, en Egypte, en Afrique… Pour les Juifs, l’œuf symbolise à la fois la vie et la mort et ils célèbrent Pessah (qui a donné son nom à Pâques de ce que j’ai lu, il faut encore que j’approfondisse les traditions juives). Je m’arrête là, ce n’est pas l’objet ici.

Origine et histoire des chocolats de Pâques

 A l’origine, des coutumes païennes

Comme bien souvent, cette fête a des racines païennes remontant à l’antiquité. L’œuf signe de promesse de vie donc est associé au retour du soleil au printemps après de longs mois de l’hiver.
Les premières coutumes avec des œufs remontent à 5000 ans, chez les perses et les égyptiens qui offraient des œufs de poule teints pour se porter bonheur et fêter l’éclosion du printemps, le retour d’une vie nouvelle. Ils avaient des codes de décoration (soleil pour la richesse, cerf pour la santé, coq ou poule pour le bonheur, fleur pour l’amour).
Plus tard les romains s’offraient ou cassaient des œufs colorés par des décoctions de racines pour purifier l’atmosphère le jour du printemps, ou les offraient à la déesse Céres de l’agriculture, j’ai lu les deux explications.
A l’antiquité gauloise les druides teignaient en rouge des œufs en l’honneur du soleil.

Installation des fêtes chrétiennes de Pâques

Pâques que nous connaissons est une célébration chrétienne fêtant la fin du carême et donc la résurrection du Christ 3 jours après sa mort. C’est au Concil de Nicée, en 325 après JC qu’il est décidé par l’église de fixer les fêtes de Pâques le 1er dimanche qui suit l’équinoxe de printemps. Encore une fois les coutumes chrétiennes reprennent le calendrier des traditions païennes. Les fêtes chrétiennes de Pâques débutent 40 jours avant Pâques avec le carème et s’échelonnent entre le jeudi saint, en mémoire de la sainte Cème dernier repas de Jésus avec ses apôtres, le vendredi saint, mort de Jésus, et allant jusqu’à sa résurrection 3 jours plus tard.
Il était interdit de manger des œufs pendant les 40 jours du carême. Comme les œufs s’accumulaient, il était de coutume de les décorer et les offrir le jour de Pâques, à la fin des privations. Les paysans avaient pour habitude de dater les œufs en les colorant, du plus foncés pour ceux datant du début du carème donc trop vieux et peu comestibles, au plus clairs, ceux qui étaient cuisinés. Et la cuisine de fin de ces célébrations était riche en œufs : omelettes, gâteaux…

Des œufs et des cloches aussiOrigine et histoire des chocolats de Pâques

A l’origine des fêtes de Pâques les cloches ne sonnaient pas entre le jeudi saint pour ne re-carillonner que le jour de Pâques en signe de joie au retrour du Christ. La légende disait que les cloches allaient à Rome au Vatican se faire bénir par le Pape et revenaient avec des œufs.
Les œufs ont donc toujours été décorés et teints. Les colorations anciennes étaient la plupart du temps rouges. Tradition retrouvée jusque louis XVI où des œufs bénis décorés et colorés étaient offerts en souvenir d’une poule impériale qui aurait pondu le jour de la naissance d'Alexandre Sévère (un empereur romain) en 208 avant JC. Le rouge symbolise le sang, lien donc avec la mort et la résurrection.
De vrais œufs décorés ou des formes d’œuf en métal par exemple jusqu’à devenir parfois de véritables œuvres d’art comme en Russie et en Ukraine.
Cette tradition s’affirme, s’étend donc dans le monde orthodoxe, grec, russe et roumain qui développement des coutumes similaires à Pâques avec des œufs peints distribués aux fidèles au début ou à la fin des célébrations pascales.

Et l’occident découvre le chocolat

Au 18ème siècle, avec le développement du chocolat en occident, apparaît l’idée de vider les œufs pour les remplir avec du chocolat et au 19ème siècle de réaliser des formes en chocolat telles qu’aujourd’hui. Ce n’est effectivement qu’à partir de 1830 que les techniques permettent une production de masse et que les premiers moules à chocolat apparaissent. Aujourd’hui Pâques fait le bonheur des chocolatiers qui rivalisent de créativité. Ce sont plus de 15 000 tomes de chocolat que les français mangent à Pâques chaque année.

Origine et histoire des chocolats de Pâques lapinEt pourquoi des lapins de Pâques ?

Donc les cloches amènent les œufs mais on dit que ce sont les lapins qui les cachent dans les jardins.
La tradition des lapins et des lièvres est d’origine anglo-saxonne (rependue plus tard aux Etats Unis, le Easter bunny) et germanique. Le lapin allemand représente une déesse. Là je ne suis pas très sûre car j’ai lu plusieurs choses. La déesse Eostre (Easter en anglais) qui était célébrée au cours de l’équinoxe de printemps (l’équinoxe de printemps est le jour où le soleil se lève exactement à l’Est : East en anglais) ou la déesse de la fertilité. Le lapin représente donc l’abondance, le renouveau, la prolifération de la vie. Ca tombe bien, le lapin est plutôt fécond. Trêve de plaisanterie, il faut que j’approfondisse aussi la tradition allemande du lapin.
Une légende dit qu’une femme sans argent, pour offrir un cadeau à ses enfants décora des œufs et les déposa dans le jardin. Le lendemain, les enfants voyant un lapin dans le jardin conclurent que ce sont les lapins qui cachaient les œufs de Pâques.

Aujourd’hui il existe toutes sortes de formes de chocolats de Pâques

Alors les poules en chocolat parce qu’elles pondent des œufs, logique.
Mais pour les poissons et la friture, c'est certainement en lien avec le symbole chrétien Ichthus (vous avez certainement déjà vu les deux arcs de cercle de son poisson). Sinon quand Pâques tombe un 1er avril on a coutume de dire "l’œuf mange le poisson". Bon, ça n’a rien à voir.
Dans le monde on peut voir tout type de forme : renard en Alsace, lièvre au Tyrol et au Québec, coucou en Suisse, bilby - une sorte de marsupial du désert - en Australie...

Origine et histoire des chocolats de Pâques

Cet article est source de mes différentes lectures. Certains points sont encore à éclaircir, il sera donc affiné (notamment sur les traditions juives et allemandes) au fil du temps.

Origine et histoire des chocolats de Pâques

Les articles sur l'origine et l'histoire des autres fêtes et traditions culinaires (bûche de Noël, épiphanie, chandeleur et haloween) se trouvent dans la catégorie blog.

Origine et histoire des chocolats de Pâques