Concombre à la crème et à l’aneth

concombre à la crème et à l'aneth

Une salade de crudités ultra classique mais rafraîchissante et gourmande, à consommer sans modération. Avec de l’aneth (ou de la ciboulette) en assaisonnement.

Retour sur le SIA 2022 et informations sur le concombre

Emission sur le concombre sur Village semence

Lors du SIA 2022, le Salon International de l’Agriculture, j’ai cuisiné en direct de délicieuses bouchées apéritives au concombre en direct sur le plateau de Village Semence pour la SEMAE, l’interprofession des semences et plants. Ces bouchées étaient joliment présentées puisque j’avais fait des rouleaux avec des bandes de concombre coupées à l’économe et garnies d’une crème de fromage frais au saumon fumé et aux dés de concombre poêlé. Vous retrouverez bien sûr la recette sur le blog ainsi qu’un tuto en vidéo, et le replay de l’émission.

Si je reviens sur cette émission c’est que j’ai tendu l’oreille pendant que je cuisinais et écouté les interviews. J’ai appris pas mal de choses sur la culture du concombre en France, avec le présentateur Philippe Lefebvre et Valéry Goy, producteur de concombre qui a une exploitation dans le Gard, vers Aigues-Mortes. Il est associé à la coopérative Les paysans de Rougeline. Je vous ai déjà parlé des Paysans de Rougeline et leur label Zéro résidus de pesticides suite à ma visite d’une de leurs exploitations de tomates, vous pouvez en lire plus dans cet article. Je vous propose de regarder le replay de l’émission sur le plateau de Village semence si vous voulez mais en substance, voici quelques informations sur la culture et la consommation du concombre.

La culture du concombre

La culture du concombre a un cycle court ce qui permet plusieurs récoltes par an, en moyenne 2 à 3 rotations sur une saison qui s’étale de mars à fin octobre. La production se fait essentiellement sous serre car la plante est très fragile. Elle est sensible aux aléas de la météo : au vent et à l’excès de pluie par exemple. La plante ne doit pas trop bouger sinon les concombres seront marqués ce qui altèrera la qualité et la conservation.

Zéro résidus de pesticides : Les techniques agricoles actuelles permettent de garantir une absence résidus de pesticides. C’est un travail en harmonie entre les plantes de concombre et les insectes. Des insectes tiers sont introduits sur l’exploitation. Ils dévorent les insectes nuisibles qui abiment les plantes. On évite ainsi les traitements. D’autre part, contre les champignons ou maladies, on utilise des champignons qui stimulent les mécanismes de défense des plantes, évitant une fois encore l’utilisation des produits chimiques.

Il y a en France une association des producteurs de tomates et concombres promeut le concombre. La filière travaille actuellement sur l’enmballage des concombres pour éviter l’usage de film plastic. Cet emballage individuel permet tout de même d’améliorer la durée de conservation et évite les contaminations croisées au contact d’un autre aliment pas sain, porteur de germe ou traité avec des engrais.

La consommation de concombre

Les français consomment en moyenne 2 kilos de concombre par an et par personne, soit 4 ou 5 concombres chacun. Chez nous on est bien au delà ! Et vous ? Cette consommation est plutôt à la hausse. A noter également que le concombre est un fruit, qui est considéré, tout comme la tomate, comme un légume.

La culture du concombre suit les tendances et évolutions des habitudes de consommation actuelles, avec des variétés plus petites, plus digestes, et moins amères. On voit désormais souvent sur les étals des concombre portion d’environ 100 grammes. Le concombre est considéré comme un aliment santé, avec une déclinaison infinie de recettes simples et inventives alliant croquant et fraîcheur : smoothie, gaspacho avec menthe fromage frais…

Alors vous allez me dire que je vous parle alimentation santé et je vous propose une recette à la crème fraîche. Vous pouvez au choix soit avoir une version avec de la crème à 30% de matière grasse. Ou utiliser une crème légère ou un fromage blanc. Ce que l’on recherche c’est le côté onctueux du laitage.

Quelques informations sur la recette de concombre à la crème et aux herbes

Faut-il faire dégorger le concombre? Comment et pourquoi ?

Le concombre est naturellement composé de beaucoup d’eau. Deux raisons pour le faire dégorger et retirer de sa chair une partie de son eau : éviter que l’eau ne sorte dans le plat et détrempe la sauce, le rendre plus croquant. Certains disent que cela le rend plus digeste, je n’en suis pas sûre. Le producteur de concombre rencontré sur le SIA nous a expliqué que avec les nouvelles variétés de petits concombres, il n’était pas nécessaire de faire dégorger. Je vous le recommande si vous prenez des concombres qui ne sont pas ultra frais et fermes.

Pour faire dégorger le concombre, coupez-le en fines rondelles, placez-les dans une passoire ou un bol avec du gros sel. La quantité est environ 1 cuillère à soupe rase par concombre. Mélangez bien et laissez pendant 1 heure. Au bout d’une heure rincez abondamment et séchez bien vos lamelles de concombre dans un torchon propre ou avec du papier absorbant.

Si vous ne souhaitez pas faire dégorger avec du sel, placez le concombre coupé selon la taille de votre choix sur du papier absorbant et tapotez bien pour retirer un peu d’eau sans utilisation de sel.

Quel ingrédient utiliser à la place de la crème fraîche .

J’utilise ici de la crème fraîche épaisse à 30% de matière grasse mais vous pouvez utiliser de la crème allégée. Ou remplacer par du fromage blanc ou un yaourt grec. Soit la totalité de la quantité soit faire moitié crème – moitié yaourt. La crème épaisse rend la sauce de la salade crémeuse et onctueuse,. J’ai la pression, c’est comme ça que fait ma belle-mère et mon mari adore sa recette !

Quel assaisonnement pour le concombre à la crème ?

La encore, recette familiale oblige, c’est aneth chez nous. Mais vous pouvez choisir l’herbe aromatique que vous aimez le plus ou dont vous disposez : ciboulette, menthe, thym frais…

Pour renforcer un peu l’assaisonnement, vous pouvez ajouter une échalote émincée, 1 cuillère à café de moutarde, un filet de jus de citron ou de vinaigre de cidre (ou de crème de vinaigre balsamique). Moi j’aime bien parfois un filet de bonne huile d’olive. A vous de vous amuser avec les variantes.

concombre à la crème et à l'aneth

Concombre à la crème et à l’aneth

Une salade de crudités ultra classique mais rafraîchissante et gourmande, à consommer sans modération. Avec de l’aneth (ou de la ciboulette) en assaisonnement.
5 de 1 vote
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 0 min
Repos (dégorgement) 1 h
Type de plat Entrée
Cuisine Française
Portions 4

Ingrédients
  

  • 2 concombres
  • 2 c à soupe gros sel
  • 200 gr crème fraîche ou yaourt grec
  • 1 oignon nouveau
  • 1/2 botte aneth ou ciboulette
  • poivre

Instructions
 

Faites dégorger le concombre

  • Rincez et pelez les concombres. A l’aide d’une mandoline ou au couteau, faites de fines rondelles.
  • Dans une passoire ou un saladier, disposez les lamelles de concombre et le gros sel. Mélangez et laissez dégorger pendant 1 heure.
  • Au bout d’1 heure, rincez abondamment et séchez le concombre dans un torchon propre ou avec du papier absorbant.

Préparez la salade de concombre

  • Disposez les rondelles de concombre dans un saladier, ajoutez la crème et mélangez.
  • Emincez la ciboulette et l'oignon nouveau et ajoutez-la aux concombres à la crème (gardez quelques brins pour le décor).
  • Goûtez et assaisonnez avec un peu de poivre fraîchement moulu.

Notes

Référez-vous au descriptif avant la recette pour voir les variantes d’assaisonnement : aneth, moutarde, citron, filet de vinaigre ou d’huile d’olive (comme sur la photo du pas à pas ici).
Mot clé Plat traditionnel
Vous avez aimé cette recette ?Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer

Bon appétit !

Ceci est un billet partenaire, sponsorisé par l’interprofession SEMAE.

Partager
Laisser un commentaire

1 commentaire
Rédigé par Florence RICHOMME