Potée

potée auvergnate et saucisses légumes et bouillo,

Potée auvergnate traditionnelle adaptée avec de la saucisse de Morteau. Voici ma recette facile et rapide pour un délicieux plat familial.

Alors ce n’est pas la recette traditionnelle de la potée car il n’y a pas une mais plusieurs recettes de potée. Avec des spécificités selon les régions de France mais aussi les traditions locales ou familiales.

Je vous propose donc ma recette de potée, tel que je l’ai toujours cuisinée : une grand influence de potée auvergnate avec la saucisse qui ont bercé mon enfance, la saucisse de Morteau. Je remplace parfois la saucisse de Morteau par des saucisses de Montbéliard, on est donc sur des produits de Franche-Comté, c’est pour cela que je n’oserais pas appeler ma potée potée auvergnate.

Origine de la potée et tradition culinaire

Le mot potée vient du contenant dans laquelle le plat est cuit. Le pot, le récipient de cuisson, donnant ainsi son nom au contenu, le plat cuisine. La potée désigne par extension aujourd’hui un plat de viande avec des légumes cuit dans un bouillon.

A noter qu’on utilise l’expression « une potée de… » pour désigner une grande quantité de. Sans doute car les potées sont bien souvent cuisinée pour des portions familiales et pas de petit plat individuels. Et tant que nous parlons de pot, comme j’aime explorer les expressions liées à la cuisine, je vous parle dans cet article de l’expression « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ».

Quelle viande choisir pour une potée ?

J’utilise de la palette de porc demi sel. Il n’est pas nécessaire de la faire dessaler dans de l’eau comme on peut le lire dans certaines recettes. Ces dernières préconisent de mettre la viande demi-sel dans de l’eau froide et de la laisser au moins une heure puis de jeter cette eau de trempage.
Vous pouvez faire un mix poitrine demi-sel et épaule.

Démarrage de la cuisson à chaud ou à froid ?

Les deux sont possible, mais je recommande très vivement de mettre la viande dans l’eau chaude. Sortez d’abord la viande pour qu’elle soit à température ambiante. Faites bouillir un grand volume d’eau, sans le saler. Vous pouvez ajouter un bouquet garni, des grains de poivre, de coriandre ou baies de genièvre… Puis mettez la viande dans l’eau bouillante la viande et baissez un peu le feu.

Si vous commencez à froid, en mettant votre viande demi-sel dans de l’eau froide puis chauffant, vous aurez besoin de beaucoup écumer. Le Chef Jean-François piège recommande même lors d’une telle cuisson de jeter cette eau (commencer à froid, écumer, lorsque l’eau frémit, la jeter et poursuivre la cuisson avec de l’eau claire).

J’avoue suivre les recommandations de mon boucher et les consignes apprises lors de mon CAP cuisine.

potée auvergnate et saucisses légumes et bouillo,

Potée

La potée auvergnate traditionnelle un peu adaptée avec de la saucisse de Morteau. Je vous donne ici ma recette facile et rapide pour un délicieux plat familial.
pas de notes pour l’instant
Temps de préparation 30 min
Temps de cuisson 2 h 30 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Française
Portions 6

Ingrédients
  

  • 1 kilo palette de porc demi-sel
  • 1 tranche lard fumé épaisse
  • 1 saucisse de Morteau ou 2 saucisses de Montbéliard
  • 6 carottes
  • 6 poireaux
  • 6 petits petits navets ou 3 gros coupés en 2 ou 4
  • 6 pommes de terre
  • 3 oignons
  • ½ chou vert frisé
  • 2 gousses ail
  • 1 bouquet garni

Instructions
 

Mettez en cuisson la viande

  • Sortez la viande du réfrigérateur pour qu’elle soit à température ambiante.
  • Prenez le plus gros faitout que vous ayez et remplissez-le à moitié au moins d’eau. Portez à ébullition.
  • Quand l’eau bout, mettez la viande et la tranche de lard épaisse, baissez le feu et laissez cuire à petit frémissement. Ecumez si nécessaire. La potée va cuire environ 2h30, plus ou moins en fonction de la force de votre feu. Vous allez faire cuire à feu moyen et intégrer les légumes et la saucisse au fur et à mesure.

Préparez les légumes

  • Pendant ce temps pelez et coupez tous les légumes sauf les pommes de terre. Pelez les carottes, les navets et oignons, laissez les entier. Pelez l’ail, laissez les gousses entières. Rincez les poireaux et coupez de gros tronçons de blanc et début du vert, plus ou moins identique à la taille de vos carottes.
  • Au bout d’environ 30 minutes de cuisson de la viande, ajoutez les légumes (carotte, navet, oignon) et faites cuire à feu moyen.
  • 1 heure après ajoutez les poireaux (si vous les mettez trop tôt ils vont complètement fondre dans le bouillon).

Préparez les légumes qui sont ajoutés en fin de cuisson

  • Pour le chou frisé vert, coupez deux quarts et rincez-le. Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée et faites blanchir le chou 5 minutes avant de l’égoutter. Vous ajouterez le chou blanchi en fin de cuisson.
  • Pelez les pommes de terre, laissez les entières ou si elles sont très grosses coupez-les en deux et réservez-les dans un bol d’eau.
  • 30 minutes avant la fin ajoutez les pommes de terre. Puis 15 minutes avant la fin ajoutez les feuilles de chou.

Servez

  • Servez avec le bouillon qui est délicieux à part ou utilisez des assiettes creuses en versant le bouillon sur les légumes et la viande.

Notes

PS temps de cuisson est indicatif car dépend bien entendu de la force de votre feu. N’hésitez pas à faire cuire un peu plus longtemps ou préparer la veille et faire réchauffer au moment du repas.
Mot clé Plat traditionnel
Vous avez aimé cette recette ?Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer

Bon appétit !

Partager
Laisser un commentaire

Rédigé par Florence RICHOMME